Publié par Hugues Truttmann

Pour un candidat, quelle est la différence entre un entretien d’embauche réussi et un entretien d’embauche raté ?
Partons de l’hypothèse que 2 candidats de formation et d’expérience équivalente passent un entretien pour un même poste. Tous les 2 ont eu un entretien avec le même recruteur. Pour le premier, le recruteur donne une suite favorable, pour le 2ème, cela n’ira malheureusement pas plus loin, le candidat était dans un mauvais jour certainement…

Ayant fait passer des entretiens à des centaines de candidats, j’ai constaté que j’ai systématiquement donné une suite favorable à ceux qui ont réussi à me faire “passer à l’action”, c’est-à dire qu’ils ont suscité chez moi l’intérêt, puis le désir qui m’a motivé à parler positivement et avec enthousiasme de leur candidature à mes clients.

Le candidat qui réussit est donc celui qui est capable de transférer de la sincérité, de l’intérêt, de la motivation, de l’enthousiame ou toute autre émotion positive. Le candidat qui rate a quant à lui transféré des émotions négatives (désintérêt, peur, tristesse, ennui, etc…).

Une émotion positive fait passer à l’action, une émotion négative, jamais. Réussir un entretien consiste donc à utiliser efficacement son intelligence émotionnelle.

Voici une définition de l’intelligence émotionnelle : “Habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres.”
Une des composante de cette forme d’intelligence est l’empathie qui est la “capacité à partager les émotions avec autrui, sans confusion entre soi et l’autre”.

Comment activer son intelligence émotionnelle et motiver un recruteur ?

En appliquant la méthode I.D.E.A.L :

Cette méthode n’est pas une technique, mais plutôt une attitude à adopter.

Avant chaque entretien dites – vous ceci et APPLIQUEZ – LE !

« I Decide to act with Empathy by Asking questions and Listening »

Soit « Je décide d’agir avec empathie en posant des questions et en écoutant »

Poser des questions (sincères et honnêtes) permet de garder le contrôle d’un entretien, écouter (sans faire semblant) permet de diriger une conversation et de montrer que l’on s’intéresse à son interlocuteur.

Le meilleur des candidats n’est pas celui qui parle le plus, mais celui qui saura véhiculer une bonne énergie et des émotions positives dans ses paroles et son attitude.

Motiver un recruteur ne consiste pas à savoir se vendre en faisant l’étalage de tous les avantages que l’on peut avoir.

Ne faites pas comme ce (mauvais) vendeur de voiture qui vous présente toutes les caractéristiques et superbes options d’une voiture SAUF celle qui va vous faire passer à l’action, c’est – à – dire vous engager en signant un bon de commande !

Posez donc LA question que jamais personne ne pose, mais qui vous fera obligatoirement ressortir du lot :

Candidat : “Monsieur le Recruteur, pour ce poste, pourriez-vous me décrire quel est selon vous le candidat IDEAL ?”

> ECOUTE

Recruteur : « Pour ce poste le candidat IDEAL doit avoir les qualités suivantes : »
Qualité A
Qualité B
Qualité C
Etc…

Candidat : « De toutes ces qualités, quelle est selon vous LA PLUS IMPORTANTE ? »

> ECOUTE

Recruteur : « Sans AUCUN DOUTE, la qualité B »

Candidat : « J’ai la qualité B, parce que (prouvez par des FAITS, expérience, formation, vécu) et d’autre part j’ai également la qualité A, parce que…… et la qualité C, parce que…… »

> PASSAGE A L’ACTION

Candidat : « Monsieur le Recruteur, dans ce cas, comment pouvons-nous envisager la suite des évènements ? »

Testez, c’est puissant et cela fonctionne !


Recherches utilisées pour trouver cet article :

entretien émotionnel

Hugues Truttmann

Je dirige le cabinet RH Wu Wei Consult qui est spécialisé dans le recrutement, le placement et l'accompagnement des professionnels du secteur informatique. J'ai plus de 15 ans d'expérience commerciale, managériale et en recrutement, acquise auprès d'éditeurs, constructeurs, SSII et intégrateurs. Site web : http://wuwei-consult.fr.

Site Web  Twitter  Viadeo  Linkedin 

Réactions

3 réponses pour “Entretien d’embauche et intelligence émotionnelle: la méthode I.D.E.A.L”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Entretien d’embauche et intelligence émotionnelle: la méthode I.D.E.A.L | Management durable | Scoop.it

Commentaires

Publier un commentaire

(lien en dofollow)